L’Alba recrute!

Cette saison 2012/2013 a vu le club remonter en LNB en finissant champion de LNC et en restant invaincu en championnat. Pour préparer au mieux la prochaine saison et continuer l’aventure, l’Alba recrute! Alors si vous avez plus de 18 ans, que vous soyez confirmé, débutant, gros, maigre, petit, grand, moche ou laid, n’hésitez pas à prendre contact avec Gégé au 078 808 18 78.

France – All Black à Paris le 9.11.2013

L’AVR est désireuse d’organiser un déplacement en car à Paris (pas encore définitif pour le lieu du match) pour aller assister à cette rencontre.

Date du match le 9 novembre 2013 (info reçue à ce jour)

· Départ le matin de Suisse ( passage du car dans différentes zones)

· Vision du match

· 3ème mi temps et retour en car dans la nuit. Arrivée le dimanche matin en Suisse.

Un nombre minimum requis doit être atteint pour le déplacement soit organisé. Le prix contiendra le voyage en car 4 étoiles et le billet d’entrée (à env 60 Euros). Prix estimé à ce jour à env. SFr.165.-

Selon le nombre final de participants ce prix sera revu à la baisse (sans garantie).

Prière de contacter Frank pour demande d’inscription.

AG de l’Alba le 28.06 à Sauvabelin

Au cas où voici une petite définition d’ « Assemblée Générale »:
L’Assemblée Générale ou AG, pour les initiés, est le rassemblement annuel de l’ENSEMBLE des membres d’une association (l’Albaladejo) afin qu’ils rencontrent leurs dirigeants ou assimilés.

Ce grand rassemblement se déroule généralement en 2 phases:
Phase 1: Notre trésorier nous expliquera pourquoi nous ne faisons toujours pas partie du Rotary, puis notre secrétaire linchera publiquement (avec les couilles de Gaxx toutes desséchées) les membres pas très coopératifs de l’association et enfin le président conclura par son traditionnel discours (attention c’est pas le même que le discours d’avant match!).
Phase 2: y’en a marre, on fout le dawa.

Syn.: Banquet de fin saison, Bal de fin d’année, Partie de Branlxxxx entre joueurs et dirigeants, C’est quand qu’on picole et qu’on chante?

Exemple:
– Hé, Jeff, tu viens à l’AG?
– Boff, je sais pas…
– Bah, fait un effort TOUT LE MONDE sera là
– Ouais, mais tu sais, depuis que ma grand-mère a ses ranianias ça va pas trop fort…
– Pas facile, je sais… mais j’insiste. Ca te fera du bien de revoir la famille et de te libérer de toute cette pression.
– Bon, je viendrais surement mais à la 2ème phase seulement
– Super cool, on se dit à vendredi alors!
En bref:

Ou ca?
Dans ton c.. avec tout le monde
Quand ca?
A Sauvabelin
Qui ca?
Le 28.06.2013

C’est clair????

Un dernier pour la route

Gégé prodiguera une dernière fois sa bonne parole lors de la saison 2012/2013 sur le terrain d’entrainement de Chavannes ce Jeudi 5 Juin. N’oubliez pas vos crampons et votre parapluie.

Au programme: debrief du match et surtout du week end dans le Sud Ouest, pluie et bières fraiches… Et la coupe??? Bah nan, toujours pas de coupe… Avec un peu de chance on la recevra avant la fin de saison prochaine.

Un Grand Chelem pour la remontée!

ALBALADEJO RC LAUSANNE – ARYA (Alpine Rugby Yoga Association) : 57 – 10 (mi-temps : 24-5)

Choc des extrêmes pour cette dernière rencontre du championnat 2012-2013 puisque notre équipe, auréolée de son titre de champion suisse de LNC, rencontrait la lanterne rouge valaisanne de cette compétition. Le lecteur qui prendra le temps de consulter le site internet de ce club verra que cette curieuse association ésotérico-sportive a pour ambition de rendre les corps athlétiques et souples et de développer la force mentale pour ne plus jamais être perdant. Tout un programme bien utile au moment d’affronter notre armada aux crinières rouges et noires.

Notre formation était remaniée avec Séb Althaus à l’arrière, Louis-Marie à l’ouverture et Jeff en pilier. Elle était aussi orpheline de son entraîneur et de son comité, tous partis dans une virée vers le soleil programmée depuis longtemps, et Pasta se voyait chargé des tâches administratives et de coaching.

Sur le coup d’envoi, nos joueurs semblent fébriles et le ballon glissant de ce mois de mai automnal ne facilite pas leur tâche. C’est ainsi que les yogi-rugbymen du Valais central s’installent dans nos 40 mètres et donnent de la voix pour s’encourager. A la 5e minute, un ballon cafouillé dans ses 22 mètres par l’arrière visiteur est prolongé au pied par Jeff jusque dans l’en-but et Louis-Marie qui a bien suivi parvient à aplatir un premier essai peu avant la ligne de ballon mort. Transformation réussie par notre ouvreur : 7-0.

Bis repetita à la 9e minute sur un nouveau ballon mal contrôlé, c’est Quentin qui dépose au pied l’ovale dans l’en-but valaisan et qui marque lui-même un essai entre les poteaux. Louis-Marie convertit et on en est déjà à 14-0. Le score est sévère pour nos hôtes qui se défendent bien en mêlée et contrent des ballons en touche ce qui place souvent notre demi de mêlée en position difficile. Poursuivant sur l’offensive notre équipe lance des attaques classiques dont celle qui, à la 12e minute, verra notre ailier Florian échouer à 5 mètres de la terre promise après une belle course le long de la ligne de touche. Notre équipe domine et campe chez son adversaire sans pour autant améliorer son compteur.

Jusqu’à la 22e minute on avait pu apprécier un arbitrage adapté à la rencontre, de la part d’un ténor de notre FSR. Le directeur de jeu se piqua alors de vouloir dicter le jeu aux joueurs plutôt que de l’arbitrer. C’est ainsi qu’il convoqua capitaines et premières lignes pour une explication de texte sur les mêlées agrémentée d’un « vous avez abusé de ma patience… », qui présagera mal de la suite de la partie.

A la 24e minute, une nouvelle maladresse est exploitée par Quentin à 5 mètres de la ligne adverse mais un en-avant met un terme à cette occasion d’aggraver la marque. Ce n’est que partie remise car peu après, sur une touche bien contrôlée à hauteur des 22 mètres des alpino-yogi, c’est Jeff qui s’arrache en fond d’alignement, cadre un adversaire et donne un ballon d’essai à Quentin. Essai non transformé : 19-0.

Baisse de régime de nos joueurs vers la 27e minute et les gars de Chamoson reviennent dans notre camp. Une pénalité sur nos 5 mètres est curieusement jouée pour lui-même par le numéro 8 ce qui permet à notre équipe de repousser cet assaut mystique. Les mêlées deviennent chaotiques et Jeff reste au sol. De nombreuses maladresses rendent le jeu insipide et certains de nos joueurs gagneraient à se retourner à la réception de ballons hauts pour éviter des en-avants.

Première percée de Ionut à la 32e minute qui sera bien plaqué à hauteur des 22 mètres des résidents secondaires ; Séb Althaus, qui a bien suivi son ailier, récupère le ballon et parvient à marquer dans l’angle gauche. Transformation difficile et manquée : 24-0.

Les visiteurs ne baissent pas les bras et mettent beaucoup de pression sur notre demi-de-mêlée qui ne parvient pas à délivrer de bons ballons. A la 36e minute, l’arbitre immaculé retourne une pénalité sur nos 22 mètres et c’est au tour de notre formation d’être sous pression. C’est à notre tour de cafouiller le ballon ce qui permet au numéro quatre valaisan d’aplatir un essai en force. La transformation bottée comme un coup-franc du FC Sion est manquée : 24-5.

A la 38e minute, l’arbitre propose à votre chroniqueur de lui céder le sifflet, ce que ce dernier accepte volontiers même chaussé de bottes en caoutchouc. Qu’on se rassure, l’homme en blanc qui a confondu Chavannes avec le Stade de France ne cèdera pas ses prérogatives sur le match, afin que le rugby reste aseptisé… Et c’est la mi-temps.

Dès la reprise notre équipe entend bien conforter le score. A la 3e minute, Louis-Marie trouve une magnifique touche sur les 5 mètres adverses, suite à une pénalité. Une succession de regroupements en résulte et Tom-Tom, omniprésent entre son poste de trois-quart centre d’un jour et son attachement au rôle de flanker parvient à s’arracher pour aplatir un essai en coin qui sera magnifiquement transformé par Louis-Marie : 31-5.

Mais les yogi valaisans reviennent dans notre camp et démontrent leur savoir-faire dans ce jeu à treize joué à quinze, baptisé « pick and go », qui se conclut toujours non pas par un tenu mais par une pénalité. Pas très spectaculaire mais efficace puisque sur cet épisode ils parviendront à marquer un nouvel essai, non transformé : 31-10, à la 10e minute.

Vers le quart d’heure la partie s’enlise et notre équipe abuse d’un jeu au pied pas très efficace.Quant à l’arbitre-caporal, il organise des palabres autour du thème de la mêlée, phase de jeu décidemment en voie de disparition dans notre rugby.

Nos joueurs se reprennent pour enflammer la fin de match en développant des offensives aux quatre coins du terrain. A la 20e minute, un habile recentrage au pied permet à Tom-Tom de récupérer le ballon et de plonger en terre promise pour un essai qui sera converti par Louis-Marie : 38-10. A partir de la 25e minute, l’emprise de notre équipe sur la partie est totale même si  c’est un match de m… comme le relèvera notre pilier hypochondriaque, Cédric Moreau. A la 27e minute, au terme d’une jolie percée, Tom-Tom (encore lui !) parvient à servir Charles, son numéro huit, qui filera droit entre les poteaux : Transformation aisée pour notre Quentin et c’est 45-10.

L’épisode offensif se poursuit à la 33e minute. Une belle ouverture sur l’aile gauche permet à Ionut de faire montre de ses qualités et de sa vitesse. Au terme d’une course de 40 mètres il mystifiera trois défenseurs valaisans pour marquer entre les poteaux. Essai transformé par Louis-Marie : 52-10.

Le match se terminera par un dernier essai de Johan, en position d’ailier, suite à une ouverture classique sur une mêlée et une longue passe de Jeff, à la 38e minute. Transformation difficile et manquée : 57-10.

Après avoir remporté le titre, notre équipe réalise un parcours parfait en ayant aligné 14 victoires lors des 14 rencontres de ce championnat. Grand bravo à toute l’équipe pour cet exploit. On attend encore la remise du trophée…

Bel été à tous (il parait qu’il est annoncé) et soyez nombreux et aussi motivés lors de la reprise.

16èmes de Coupe

Samedi 25 Mai, l’Alba affronte le RC Fribourg dans le cadre de la coupe, avant d’aller finir le championnat le week end prochain contre ARYA.

Gros défis pour notre équipe qui va pouvoir se tester en prévision de la remontée en ligue B, contre le 2ème de cette même ligue, et une très bonne équipe de Fribourg.

RDV à 13h pour un coup d’envoi à 15h!

King Size Cup : vous avez dit « touché »?

KSC_affiche_1

 

 

La King Size Cup est un tournoi annuel de touch-rugby, organisé par l’Albaladejo Rugby Club Lausanne, chaque premier week-end de septembre, visant à faire découvrir le rugby aux personnes y étant étrangères.

Le touch rugby reprend les règles du rugby sans contact ni placage. Le jeu s’arrête sur un touché à deux mains au short et reprend sur un engagement classique. Après 5 touchés consécutifs pour la même équipe, le ballon change de mains et va à l’équipe adverse.

Sur un demi terrain, deux équipes de 5 joueurs s’affrontent durant une dizaine de minutes afin de déposer la balle au delà de la ligne d’en-but. Voici un descriptif vidéo des règles de touch rugby, pour celles et ceux qui veulent en savoir plus:

Deux joueurs licenciés accompagneront les néophytes afin de leur faire découvrir les règles de ce sport sans contact, le tout dans une ambiance décontractée et festive.

Pour tout renseignement, n’hésitez pas à nous contacter sur ksc@albarugby.com et suivez nous sur facebook!

 

Frais d’inscription: 10CHF par joueur, 1 repas et 1 boisson seront offertes par les gentils organisateurs.

 

Télécharger la charte des joueurs
Télécharger le règlement
Télécharger le formulaire d’inscription

Alba Champion de LNC et promu en LNB!

Grâce à sa victoire contre Winterthur, l’ARCL est titré champion 2013 de LNC et est donc promu en LNB!

Félicitations à tous les joueurs pour leur engagement, au comité pour son travail, à Gégé pour sa disponibilité, et surtout aux sponsors et au public pour son soutien!

Petite vidéo du match (merci au petit Paquier!!!):

Sans plus attendre, le résumé du match de notre scribe officiel!

« ALBALADEJO RC LAUSANNE – RC WINTERTHUR : 14 – 13 (mi-temps : 8-0)

Nos supporters et sponsors s’étaient déplacés en nombre pour assister à cette rencontre décisive ; des jeunes et des moins jeunes, de 7 à 87 ans ! Face au second du classement de LNC, les données étaient simples : il suffisait d’engranger un point pour remporter le titre mais le désir de rester invaincus animait sans doute nos joueurs dans le secret du vestiaire. « Notre FSR » nous avait même délégué son secrétaire général pour officier en qualité d’arbitre.

A l’échauffement on pouvait observer une équipe de Winterthour (avec un « o » pour les francophones qui ne sont pas légion au milieu  des Britanniques et autres colonies de sa Gracieuse Majesté (…qui a aussi 87 ans) et de ressortissants de l’autre métropole zurichoise) plutôt fringante en trois-quarts et bien équipée sur son cinq de devant. Sur le coup d’envoi notre équipe met de suite la pression et s’installe dans les 30 mètres adverses. A la 4e minute, notre ouvreur perce avec gourmandise mais oublie ses équipiers. La première mêlée sur notre introduction est bien talonnée mais notre pack recule et Quention est pris par son vis-à-vis. La première touche en notre faveur est également perdue mais notre alignement se rattrape en contrant quelques lancers winterthourois. Ionut se manifeste par une relance et une percée percutante à la 7e minute puis un peu plus tard par un coup de pied à suivre qui nous installe dans les 22 mètres adverses. Notre équipe domine mais elle copieusement arrosée de pénalités et reste sous la pression des avants visiteurs très présents sur les regroupements.

Après une attaque avortée sur un en-avant de notre ouvreur, c’est au tour de Winterthour de faire une incursion dans notre moitié de terrain, à la 13 e minute. Sur un ballon récupéré dans un regroupement, c’est Ionut qui perce le long de la ligne de touche gauche et qui transmet à Tom-Tom, bien lancé, qui  marque en moyenne position. Transformation manquée : 5-0.

Nouvelle opportunité d’aggraver la marque à la 20e minute sur une percée de Julien, notre ouvreur, qui galvaude un trois contre un et un essai qui semblait tout fait. On se complique le jeu par beaucoup de fébrilité et des manques d’attention sur les ballons au sol. Notre ouvreur se rachètera à la 23e minute en plaquant un zèbre rouge et blanc qui s’approchait de notre ligne d’essai. Nos adversaires sont en mal de botteurs, on le verra plus loin. Héritant d’une nouvelle pénalité sur nos 40 mètres, leur canonnier manque la touche ; le ballon est récupéré par nos arrières mais un en-avant nous oblige à disputer une première mêlée dans nos 22 mètres. C’est la bonne période de Winterthour dans ce premier acte mais nos avants parviennent à contrer une touche à 15 mètres de notre ligne à la 25e minute.

A la 29e minute, un ballon gardé au sol par un visiteur nous permet d’obtenir la deuxième pénalité (eh oui, sans exagérer !) et de retourner dans le camp adverse. A la 31e minute, un coup de pied à suivre de Jeff est prolongé au pied, mais en touche, par Artan, l’ailier aux lacets récalcitrants et à la soif inextinguible.  A la 32e minute, une pénalité à 15 mètres légèrement sur la droite des poteaux est aisément convertie par Louis-Marie : 8-0.

Nous restons dans le camp de Winterthour mais, privés de munitions en mêlées et parfois aussi en touche nous ne parvenons pas à améliorer notre score. A la 36e minute, un ballon laborieusement récupéré en touche est confié à Jeff qui d’un maître coup de pied trouve une touche dix mètres derrière lui. Une action que ne reniera pas Franco, spécialiste du torpédo, présent parmi les spectateurs. Notre pack commence à perdre pied à l’image de Fred, notre vaillant talonneur, bien marqué par l’affrontement. C’est la mi-temps et Gégé tente de resserrer les boulons et de remonter quelques bretelles.

La reprise semble prometteuse avec une belle présence sur les regroupements mais on perd des ballons qui traînent. Dès la 2e minute, un arrêt de volée de Ionut interrompt une offensive au pied de l’ouvreur winterthourois. Les esprits s’échauffent et Tom-Tom s’en va pour dix minutes avec le talonneur adverse.

Les visiteurs prennent confiance.  La 5e minute une attaque classique sur nos 22 mètres voit le centre rouge et blanc oublier deux partenaires bien placés sur sa droite. Une franche occasion d’essai et on s’en sort bien. Le coaching démarre ; Stéphane remplace Artan et Thomas Delbreuil supplée Fred au talonnage.A la 10e minute, Julien sauvera in extremis une offensive des visiteurs mais il y laissera des plumes. A la 12e minute, sur une xième pénalité contre notre équipe, le numéro 12 winterthourois passe une pénalité facile des 10 mètres face aux poteaux : 8-3. Inquiétude dans les yeux des supporters d’autant que les avants adverses dominent et qu’ils commencent à lancer leurs véloces trois-quarts. A la 16e minute, Xavier entre à l’ouverture. Nos joueurs se reprennent un peu aidés par les carences des botteurs adverses. A la 17e minute, une pénalité obtenue par les visiteurs est dégagée directement en ballon mort ce qui nous permet d’obtenir une mêlée. A la 18e minute, mêlée écroulée et pénalité sur les 22 mètres visiteurs ; à gauche des poteaux et avec le bout de plastique remis par le cadet des Souyris, Louis-Marie réussit le coup de pied et donne un peu d’air à son équipe : 11-3. Il récidive à la 21e minute, sur un hors-jeu de ligne à hauteur des 40 mètres, légèrement sur la droite, et c’est 14-3.

Notre équipe remet la main sur la partie et s’installe dans le camp des winterthourois à leur tour abreuvés de pénalités. A la 25e minute, une nouvelle occasion est manquée par notre arrière, des 22 mètres à droite. A la 27e minute, une grosse bagarre se déclenche tout près de la ligne adverse et le numéro 10 visiteur assène un très vilain coup de coude par derrière à notre pilier Cédric Moreau qui ne s’en relèvera que pour quitter le terrain. L’arbitre a vu le mauvais geste et c’est un carton rouge pour son auteur. La pénalité obtenue sur les 5 mètres est stupidement gâchée par des propos inappropriés (comme disent les Ricains) de Jeff et l’arbitre retourne la sanction. On pense alors que les dés sont jetés d’autant qu’à la 33e minute un carton jaune est infligé au numéro 6 visiteur. La confusion règne !

A la 37e minute, nouvelle offensive de nos trois-quarts et de la charnière inédite constituée par George et Quentin, mais Xavier ne parvient pas à déborder. Piqués au vif, les joueurs de Winterhour ne renoncent pas et à la 41e minute, une belle attaque à la main envoie leur second centre à l’essai malgré une défense désespérée de Tom-Tom. La transformation est manquée et c’est 14-8.

Nos hôtes continuent d’y croire d’autant que l’arbitre procède à un décompte très personnel des arrêts de jeu. Notre mêlée est à l’agonie et notre défense vacille sous les assauts déferlants des Britannico-Zurichois. Et ce que tout le monde redoutait arriva à la 50e minute de cette seconde mi-temps, lorsque les avants winterthourois parvinrent à aplatir un second essai un peu à gauche de nos perches. La chance est assurément avec notre équipe puisque le numéro 12 au maillot rouge et blanc manquera la transformation sous l’effet conjugué de la pression psychologique et de nos joueurs usant de leur droit de charge.

Victoire de justesse sur le score de 14-13 et c’est l’explosion de joie pour les joueurs et les supporters. En 44 ans d’existence, notre club a remporté peu de titres et celui-ci gardera certainement une place historique. Encore un match de championnat et le titre sera complété par une invincibilité attendue «

Alba reçoit Winterthur!

Ce samedi 11 Mai 2013, à 15h, se joue à Chavannes le choc ultime, la finale du championnat, entre notre équipe invaincue de la saison, et son dauphin, le RC Winterthur, 11 victoires, 1 nul et 2 défaites.

Nos deux équipes s’étaient séparées lors de l’exercice précédent sur un score de 18 à 7, avec un match très disputé et une équipe accrocheuse!

Venez nombreux, familles, amis, sponsors et anciens, car notre équipe livre un joli spectacle et mérite d’être encouragée, ainsi que Gégé, son staff et son comité !

 

PS: Jeudi 9 mai, les vestiaires sont fermés, nous nous entrainerons à 17h sur le terrain!

ARCL vs. RC Zug

Après sa victoire contre les archevêques du bout du monde suisse, notre équipe reçoit le RC Zug samedi prochain 4 Mai à 11h00 à Chavannes!

Vous avez bien lu 11h, le matin donc, étant donné que le Stade joue lui à 15h! Match important pour l’Alba, afin de continuer notre route vers le titre, et la remontée en ligue B!

A samedi!