RC NEUCHATEL SPORTS – ALBALADEJO RC LAUSANNE : 78-0 (mi-temps : 42-0)

Face à l’armada neuchâteloise plus physique, plus technique et plus tonique notre équipe n’a jamais baissé les bras même si le score en forme de déroute semble prouver le contraire. Confisquant le ballon et mettant notre mêlée sur le reculoir le pack local permis à ses attaquants de rapidement marquer quatre essais pour porter la marque à 22-0 à la 14e minute déjà. Autant dire que la partie était déjà pliée ! Continuer la lecture de RC NEUCHATEL SPORTS – ALBALADEJO RC LAUSANNE : 78-0 (mi-temps : 42-0)

LNF B – 3e journée

Samedi 21 octobre 2017, sous le soleil, les Alba Ladies ont joint leurs forces à celles des Freyjas de Zug pour disputer deux matchs de LNB. En dépit des blessures et des absences qui ont forcés toutes les équipes sauf Bâle à déclarer forfait, les joueuses ont montré leur envie de jouer et de s’améliorer, alors que les feuilles d’automne couvraient les lignes de touches. Malheureusement, Clara, numéro 10 et repère important pour l’équipe, s’est blessée à l’épaule dès l’échauffement. Sa belle énergie aura au moins servi en soutien depuis le bord du terrain. Continuer la lecture de LNF B – 3e journée

RUGBY CLUB YVERDON – ALBALADEJO RC LAUSANNE : 22-0 (mi-temps : 12-0)

Notre équipe, enfin au complet avec le retour de quelques cadres, affrontait la très homogène et joueuse équipe d’Yverdon dont les avants surpassent sur la balance la plupart des membres de notre pack.

Première mi-temps équilibrée jusqu’à la 30e minute avec Bijou impérial en touche et Quentin en animateur du jeu à la main. Le premier essai interviendra à l’issue d’une erreur de l’arbitre en maillot de cycliste du Giro qui permettra à l’irascible talonneur du nord-vaudois et du Doubs réunis de s’engouffrer dans notre défense. Le deuxième essai sera marqué à la 35e minute, à l’issue d’une pénaltouche et d’un maul qui emportera nos avants dans leur en-but.

Belle reprise du second acte puisque notre équipe domine territorialement mais s’expose à des contres des véloces trois-quarts yverdonnois qui aggravent la marque à la 10e et à la 15e minute pour sceller le score final. Les esprits s’échauffent et Cédric Moreau écope avec son adversaire de bagarre d’un logique carton jaune. Nos supporters s’époumonent pour encourager les Rouges et Noirs à l’image de Jeff qui distille de très personnels commentaires à l’usage de l’arbitre et de quelques joueurs locaux maladroits. Chico toujours vaillant écopera, comme souvent d’un carton blanc en fin de partie ce qui lui permit de récupérer un peu plus vite que ses partenaires.

Notre équipe n’a pas à rougir de cette défaite face à un adversaire mieux armé en gabarits et en technique. Quelques blessés sont à déplorer à des postes où il n’y a pas pléthore de remplaçants pour Tom-Tom, coach du jour. Même s’il y a une évidente volonté de jouer simplement notre équipe aurait peut-être intérêt à varier les inspirations en se rappelant qu’on peut aussi jouer au rugby avec les pieds. Dans ce registre, on notera qu’au cours de cette rencontre aucune des pénalités sifflées n’a été tentée

LNF B – 2e journée

Alba_Ladies_LNF-B_2017-2018

+ de photos

15 Octobre 2017

Le premier match de cette belle journée ensoleillée commence à 13:00 à Chavannes-près-Renens. L’équipe visiteur, les Switzers de Genève, met la pression en défense après un puissant kick off. Face à cette équipe, on peut déjà sentir une notable amélioration depuis le dernier tournoi trois semaines auparavant. L’équipe locale, les Alba Ladies, doit mettre en place son savoir-faire rugbystique pour parvenir à jouer son jeu. De belles actions du côté des Rouges et Noires se concluent par des essais de la part d’Anne THIEBAUD et WU Ka Ling (Wukie). Difficile d’arrêter ces deux-là. Les conversions sont assurées tout le long du tournoi par Clara Morales, qui commence à se révéler comme la nouvelle botteuse de l’équipe (4/5 transformations dans le match). En profitant de la dispersion des Switzers lors d’un ruck, l’avant, Harmonie PILLOUD, n’hésite pas à prendre le ballon et à traverser encore une fois la ligne pour aplatir entre les poteaux. C’est ainsi que la mi-temps arrive.

Les Switzers veulent cette victoire et reviennent sur le terrain pleines de forces. Une certaine confusion se fait sentir chez les Rouges et Noires qui se voient siffler plusieurs pénalités de suite lors des rucks. Cette deuxième mi-temps s’avère plus compliquée que prévu. Les objectifs fixés après la dernière rencontre ne sont pas mis en place et cela rend le jeu plus difficile pour les Alba Ladies.

Après quarante minutes de jeu dynamique où aucune des deux équipes a tenu bon, les Lausannoises remportent le match 33-0 (5 essais, 4 transformations).

Alba_Ladies_LNF-B_2e_journee_2017-2018

Le deuxième match met face à face Bâle, en noir, le club le plus ancien de la Ligue B, et Zug, en bleu. Dû au un manque d’effectif, l’équipe de Zug est obligée de déclarer forfait, ce qui n’empêche pas les deux équipes de jouer le match. Les Zugoises, qui comptent parmi elles trois joueuses de Bâle, mènent un jeu très agressif où Sara met en difficulté la ligne de défense à chaque balle en main.

La petite finale se déroule entre les Switzers et Zug et c’est Genève qui l’emporte et termine à la troisième place.

Puis, le moment tant attendu arrive, il est 16:00, c’est la finale ! Les deux équipes sont prêtes, les Bâloises veulent leur revanche après leur défaite lors du tournoi à Genève. Les Alba Ladies reçoivent le ballon au coup d’envoi et la bataille commence. Lors d’une belle percée, Anne Thiébaud se blesse au genou et se voit contrainte de sortir du terrain. Bâle marque le rythme : vitesse et dextérité dans leur ligne de trois quarts font arriver le ballon ovale à l’aile avec essai à la clé. Après vingt minutes de jeu, le résultat est de 15-0 pour les Basel Birds.

Du coté des Rouges et Noires, la ligne de défense n’arrive pas à suivre l’attaque. De nombreux surnombres surviennent, la tension monte dans une équipe et des plaquages ratés permettent aux Bâloises de marquer des points.

La mi-temps arrive et les coachs réagissent, donnant des consignes claires et pertinentes : fini d’attendre le ballon, fini de les laisser faire, il faut être offensives. C’est le moment de resserrer le collectif et montrer un jeu d’équipe.

Alba_Ladies_LNF-B_2ejournee_2017-2018

L’objectif est clair : le 17-0 contre les Rouges et Noires ne doit pas durer. La réaction tant attendue arrive enfin. Les filles de l’Alba changent d’attitude, notamment le numéro dix (Clara) qui donne des instructions claires aux avants. Conséquence : les Bâloises ont du mal à arrêter les actions construites qui s’enchaînent. Agile et explosive, la neuf (Wukie) s’empare du ballon et sprinte 60m pour marquer son premier essai du match, troisième de la journée. Ces cinq points arrivent au bon moment. Elle répétera l’action trois minutes plus tard grâce à ses bons appuis et ses bons réflexes en course. L’équipe de Bâle est secouée, leur tâche n’est pas simple et les Rouges et Noires ne sont pas prêtes à leur offrir cette victoire. Le tableau montre 10-17 et il reste encore plus de dix minutes.

Dans un moment d’incertitude des Lausannoises, Bâle marque un autre essai. Toutefois, les Alba Ladies jouent leur meilleur rugby de la journée. C’est dans la difficulté qu’elles montrent leur esprit rugby, leur envie de victoire, leur passion pour le jeu. Lausanne joue vite et sait qu’il reste peu de temps. La balle sort du ruck, arrive au dix, et en suite à l’aile. Face à l’opposition, Blandine fait une passe après contact à Claudia, qui prend le ballon et marque l’essai.

Le match se termine malheureusement sur un score de 22-17 pour les Bâloises.

La fameuse troisième mi-temps de ce beau sport est gagnée par l’équipe de Lausanne, représentée par Harmonie, élue meilleure joueuse, Marine et Loryne pour fêter leur première participation à un match de rugby, et Claudia, pour sa plus grosse bourde lors des matches.

Alba_Ladies_LNF-B_2ejournee_2017-2018

Articles associés, rédigés par leMultimedia.info (encore merci) :
Rugby : Les premières images de la LNB féminines
L’esprit d’équipe prime en LNB féminine

RUGBY CLUB LA CHAUX-DE-FONDS – ALBALADEJO RC LAUSANNE : 17 – 3 ( mi-temps : 12-3)

Pour ce premier match officiel de l’ère Laurie Porte notre équipe était incomplète et chétive pour affronter les Neuchâtelois du haut du canton. Bousculés dès l’entame, nos joueurs encaissèrent deux essais au cours des vingt premières minutes, marquées par une incontestable domination chaux-de-fonnière. Puis, la partie s’équilibra avec une première incursion dans le camp adverse vers la trentième minute, ce qui permit à Jaime, ailier de composition, d’enquiller une pénalité qui le réconcilia avec un jeu au pied jusqu’alors approximatif. Carton blanc contre Chico, notre homme du match, peu avant la pause qui fut sifflée sur un score somme toute logique par un arbitre ne se privant pas de jouer de son instrument.

Autre scénario pour la seconde période puisque notre formation, pourtant en infériorité numérique, s’installa rapidement et durablement dans le camp adverse sans malheureusement pouvoir concrétiser. Sur leur premier retour dans notre camp les Meuqueux assénèrent un essai en contre qui scella le sort de la partie.

Cette seconde mi-temps doit servir de référence à notre équipe pour se construire et montrer un meilleur visage lors des prochaines rencontres. En parlant de visage, celui de Charles, pilier de circonstance, en pris plein la vue et on ne peut que stigmatiser le geste vicieux d’un courageux anonyme, chaux-de-fonnier ou frontalier. A quand l’arbitrage vidéo imposé par la FSR pour y voir plus clair !

LNF B – 1ère journée

Le dimanche 24 septembre 2017 signe le début de la saison du tout nouveau championnat de Ligue Nationale Féminine B, dans lequel concourent les Alba Ladies ainsi que Basel Birds, Zug et les Switzers Lady.
Pour cette 1ère journée, le tournoi a été organisé par les Switzers à Genève.

2017.09.24_Alba_Ladies_LNF-B_1ere_journee
Les Alba Ladies ont brillamment entamé ce championnat en remportant toutes leurs rencontres. Au bout des trois matches, chacun se déroulant sur deux mi-temps de quinze minutes, 86 points ont été marqués contre un seul essai encaissé face à l’équipe de Zug. Les Alba Ladies prennent ainsi la tête du classement en ayant montré sur le terrain du beau jeu, de l’envie et de l’agressivité. Elles ont ainsi tenu tête aux redoutables Bâloises qui étaient plus fortes techniquement. Leur discipline et adaptabilité aux différentes stratégies de jeu, à XII contre les Switzers Lady, VII contre Zug et X contre Basel Birds, leur ont été bénéfique.
Ces résultats prometteurs, plus qu’encourageant, leur donneront confiance lors de la 2e journée qui se jouera à domicile pour elles, le dimanche 15 octobre à 13h. On vous attend donc nombreux et nombreuses pour venir les soutenir au bord du terrain de Chavannes.

Un grand merci aux Switzers pour l’organisation de cette journée d’inauguration de la Ligue B Féminine.

Résultats de l’équipe
Switzers Lady 0-51 Alba Ladies
Alba Ladies 15-5 Zug
Alba Ladies 20-0 Basel Birds

2017.09.24_Alba_Ladies_LNF-B_1ere_journee

+ de photos

LNF Dév 2016/2017 – 6e journée

 

18195126_425800387782187_6377850120661133206_n

Ce samedi 29 avril 2017, c’est à 12 filles de l’Alba que nous partons pour notre sixième et dernier tournoi de développement de la saison 2016-2017.

Celui-ci se déroule à Monthey, dans un cadre idyllique, entouré de montagnes enneigées et surplombé par un ciel bleu azur. Un petit vent glacial nous y a accueilli, mais heureusement, le soleil a pris le dessus pour la suite de la journée. Comme lors du dernier tournoi, la matinée a été bien remplie par un entrainement donné à toutes les équipes mélangées. Cela a permis une mixité des niveaux et des savoirs. Nous avons pu aller dans la continuité des exercices qui avaient été proposés lors du 5ème tournoi qui avait eu lieu à Winterthur.

Chaque groupe formé aléatoirement au sein des filles présentes a passé 10 minutes à chaque poste tenu par les entraîneurs des différentes équipes. Les passes, les rucks, les mêlées, les touches, le placement, l’évitement,… toutes les grandes phases de jeu ont été revues.

Nous avons ensuite eu 1h pour manger une délicieuse salade de pâtes offerte par le club de Monthey avant que les matchs ne débutent. Quatre matchs ont été joués par les Alba Ladies durant l’après-midi.

Voici les résultats des matchs: Monthey: gagné 3 – 2 Cern: ex aequo 3 – 3 Bern: perdu 2 – 4, bien que nous ayons tenu bon 2 -2 jusqu’à la dernière minute! Zurich: perdu 1 – 2

Merci à toutes les filles présentes pour leur motivation et leur bonne humeur! Nous nous réjouissons d’être toujours plus nombreuses à participer à ces évènements.

Je profite du fait que cela a été la dernière rencontre annuelle pour souligner le fait que le tournoi de développement a été une fabuleuse opportunité pour notre équipe encore débutante de pouvoir se frotter à d’autres équipes dans une ambiance d’apprentissage et de convivialité.

Merci à la fédération de rugby d’avoir mis cette formule en place.

Crédits photos et résumé : Pau Line

RUGBY CLUB FRIBOURG – ALBALADEJO RC LAUSANNE : 17-0 (mi-temps : 7-0)

18222092_425807114448181_133038614797878605_n

Après le faux départ fédéral de la semaine dernière à Chavannes notre équipe était en déplacement à Fribourg pour affronter l’équipe locale dans le cadre d’un curieux tour final (également appelé play-off par notre FSR ) sans réel enjeu. Un vol de culasses ayant retenu Quentin sous les drapeaux notre formation se présentait sans son animateur et buteur et avec une première ligne svelte face au puissant pack dzodzet galvanisé par des air de « lioba métal » durant l’échauffement.

Dès l’engagement Fribourg affiche une stratégie qu’elle appliquera de manière systématique tout au long de la partie : ouverture sur les trois-quarts et remise sur la troisième ligne pour recréer un regroupement et poursuivre selon le même schéma . On est loin des grandes envolées mais c’est efficace. Notre défense veille au grain malgré quelques plaquages défaillants et parviendra à maintenir le jeu à mi-terrain. Rémy sur son aile et Pierrick au centre tentent d’animer le jeu sur des ballons récupérés mais rien n’y fait. A la 10e minute, sur une des nombreuses pénalités sifflées par un arbitre équitable mais tatillon, les locaux obtiennent une touche à 10 mètres de notre ligne mais nos avants récupèreront le ballon pour retourner dans le camp adverse.

Sur la première mêlée, à la 15e minute, notre pack parvient à gagner le ballon sur introduction de Vu Nam et à regagner les 22 mètres fribourgeois mais il se fera enfoncer quelques minutes plus tard. Le rouleau compresseur des Zähringen est en marche avec son jeu stéréotypé est, à la 21e minute, il faut toute l’habileté de notre talonneur Marco pour subtiliser le ballon sur introduction adverse.

La 27e minute verra notre seule réelle occasion de marquer lorsque sur une jolie relance l’ovale parviendra à Tarik qui la transmettra à Cédric, pilier-ailier, mais malheureusement Bijou, en bout de course ne parviendra pas à contrôler le précieux cuir pour une réelle occasion d’essai.

La fin de première mi-temps est émaillée par de nombreuses fautes de mains si bien que les mêlées et les pénalités se succèdent entre les quarante mètres des deux formations. A la 41e minute, un hors-jeu nous gratifiera d’une pénalité à 37 mètres face aux poteaux que notre ouvreur manquera nettement.

Alors qu’on pensait en rester à ce score nul à la pause, un cafouillage à mi-terrain permettra aux Dzodzets de remonter notre moitié de terrain et d’enclencher un regroupement quasiment sur notre ligne. Grosse confusion et le Wayne Barnes au physique d’Atonio décernera un carton jaune contre notre valeureux pilier-trésorier, Cédric, puis se dirigera entre les perches pour un sévère et injuste essai de pénalité, peu représentatif de la physionomie du premier acte : 7-0.

La seconde mi-temps sera à l’avantage d’une équipe locale qui parviendra à priver notre formation de ballons. En supériorité numérique, et à force d’insister par ses avants, elle parviendra à marquer un essai en coin par un de ses piliers placé en position d’ailier, à la 10e minute : 12-0.

Les quelques balles regagnées sur des pénalités sont laborieusement négociées par nos attaquants en panne d’inspiration et pas toujours bien placés. A la 19e minute, un échange viril sur les 22 mètres locaux verra l’arbitre infliger le carton jaune au talonneur fribourgeois et notre Tom-Tom, ailier de combat.

Fribourg monopolise le ballon et nos défenseurs s’essoufflent à repousser les assauts des gros gabarits dzodzets parmi lesquels un arrière au physique de Jamie Cudmore barbu et chaussé de jolies ballerines vertes.

Signe de notre fébrilité, une pénalité obtenue sur les 22 mètres fribourgeois, à la 30e minute, est jouée à la main mais faute d’organisation notre arrière qui héritera du ballon n’aura que pour seule solution de tenter un coup de pied qui sera contré et fera reculer notre équipe profondément dans son camp.

Coup de grâce à la 35e minute lorsque sur une pénaltouche un deuxième ligne local aplatira un troisième essai dans le coin droit, qui ne sera pas transformé : 17-0. La partie se terminera sur un dernier baroud d’honneur de nos joueurs hélas trop brouillons pour réduire le score.

Défaite incontestable mais score trop sévère et on espère que notre formation se retrouvera pour les quatre prochains matchs de ce tour final.

Pour les photos du match, c’est ici.

ALBALBADEJO RC LAUSANNE – RC LUZERN : 29 – 8 (mi-temps : 19-8)

«  ALBALADEJO RC LAUSANNE – RC LUZERN : 29 – 8 (mi-temps : 19-8)

Pour cette dernière rencontre de la saison régulière la plaine de Chavannes était balayée par un vent frisquet et violent. Notre formation recevait la fringante équipe de Lucerne et la FSR avait délégué , pour diriger la partie, l’homme en bleu tout droit venu de Dorigny chaussé de lunettes prescrites par Dr.Mova et empruntées au polonais Jaruszelki. De nombreux anciens avaient répondu à l’appel de M’Sieur Duc ; on peut en l’occurrence parler d’appel de la forêt, alors que Seb et Pasta garnissaient l’infirmerie.

Face à la lanterne rouge de LNB notre équipe n’affichait ni excès de confiance ni montheysanne suffisance et elle eut bien raison comme le démontrera la première mi-temps de ce match. Pour pallier aux défections aux fauteuils d’orchestre Ioan occupait un poste de pilier assorti du brassard de capitaine ; un rôle de composition dont il s’acquittera avec courage.

Sur la première mêlée, à la 2e minute, les visiteurs récupèrent le ballon sur notre introduction et s’installent dans notre moitié de terrain en lançant des offensives par leurs véloces trois-quarts. A la 4e minute une première occasion d’ouvrir la marque est offerte sur pénalité consécutive à un plaquage à retardement mais le demi de mêlée lucernois échouera dans sa tentative. Première incursion de nos joueurs à hauteur des 22 mètres adverses, à la 6e minute, mais le ballon perdu sur touche sera bien négocié et les lucernois nous refouleront à nouveau dans notre camp. A la 9e minute ils ouvriront la marque sur pénalité des 15 mètres face aux poteaux ; Œil de Lynx aux couleurs de Schtroumpf ayant détecté une faute au sol : 0-3.

Notre équipe est à l’agonie en conquête et pêche par de nombreux plaquages manqués. A la 13e minute l’ouvreur de Suisse centrale perce jusqu’à hauteur de nos 5 mètres mais un en-avant stoppera cette dangereuse offensive. Notre charnière peine à négocier les quelques ballons récupérés et restera sous la pression permanente des visiteurs. A la 20e minute, une pénalité rapidement jouée sur nos 5 mètres permet au demi-de-mêlée bleu et jaune de lancer son pilier qui, mystifiant nos défenseurs endormis, aplatira un essai en moyenne position, qui ne sera pas transformé : 0-8.

Notre pack se requinque quelque peu et parvient à remettre la main sur le ballon et à revenir à hauteur des 22 mètres lucernois. A la 24e minute, une belle ouverture de nos trois-quarts voit Pierrick Poulenas feinter la passe et servir Quentin lancé à pleine vitesse pour marquer un bel essai dans le coin gauche. La difficile transformation sera manquée et on revient au score : 5-8.

Les visiteurs piqués au vif reprennent leur domination territoriale alors que Cédric reste au sol ; le pilier-caissier est à terre mais les comptes sont bons ! Changement total de décor et de scénario avec l’entrée de Tom-Tom qui insufflera l’agressivité et la volonté qui faisaient défaut à nos joueurs depuis le coup d’envoi. A la 34e minute, un joli slalom de Louis Dougoud, de retour sur la pelouse après une grave blessure, permet à notre équipe de s’installer près de la ligne adverse. Sur une mêlée à 5 mètres le ballon difficilement extrait par Vu-Nam sera transmis à Rémi qui, au terme d’une feinte à la David Campese, parviendra à marquer un deuxième essai en coin. La très difficile conversion sera magnifiquement assurée par Quentin, malgré le vent violent : 12-8. Les supporters reprennent espoir et encouragent notre équipe.

A la 38e minute, suite à une touche gagnée à hauteur de nos 40 mètres un superbe maul est enclenché et Charles parvient à prolonger l’action par une percée tonitruante. Le ballon est transmis à nos fringants attaquants et Pierrick, après avoir mystifié des défenseurs lucernois, sert Quentin qui redresse sa course vers le centre du terrain pour marquer un troisième essai entre les poteaux dont il assurera lui-même et soigneusement la transformation.

Sur le coup d’envoi du second acte notre équipe s’installe résolument dans le camp de ses hôtes et obtient, dès la 3e minute, une mêlée sur les 22 mètres. Nos avants ont pris la mesure de leurs adversaires et obtiennent une pénalité qui sera rapidement jouée par Vu-Nam. Longue passe de Pierrick, encore lui, à Rémi qui marquera un quatrième essai encore une fois en coin, qui ne sera pas transformé : 24-8.

La partie se poursuit avec de nombreuses maladresses de part et d’autre alors que Pierric Travers récupère de nombreux ballons en touche. De son côté, l’homme en bleu venu du lac et du LUC se mélange un peu dans les avantages ne sachant plus s’il doit siffler une Supercard ou une Cumulus. Le rythme du jeu baisse d’un ton et les actions se situent entre les 22 mètres de chacune des équipes.

A la 31e minute, un obscur échange de bourre-pifs amène l’arbitre à décider d’infliger un carton jaune (yellow card en dialecte lucernois) aux deux numéros 13, probablement pour conjurer le mauvais sort et les poissons en vogue ce 1er avril. C’est ainsi que le brave Pierrick, dans le viseur de l’arbitre sur de nombreux rucks, ira purger sa peine au bord du terrain alors que le vrai coupable (…dont je tairai l’identité après sa confession) restera heureusement avec les siens.

A quatorze contre quatorze il y a plus de place sur le terrain et c’est ainsi qu’on verra Chico, notre toujours jeune talonneur, s’incorporer dans la ligne de trois-quarts pour faire valoir ses jambes de vingt ans et reproduire le système de jeu des All Blacks.

A la 38e minute, alors que Lucerne était une nouvelle foi revenu dans notre camp, le ballon sera récupéré et transmis à Jeff, notre Castrogiovanni, qui distillera un lumineux coup de pied depuis ses 40 mètres pour Paul, notre ailier remplaçant qui parviendra à marquer un cinquième essai confirmant le bonus offensif, dans le coin gauche du rectangle : 29-8. 

Belle et convaincante victoire de notre équipe qui, malgré trente premières minutes de doutes et d’approximations, est parvenue à conclure parfaitement cette série de trois matchs à domicile. Place maintenant au tour de promotion (play-off, en patois d’Emmenbrücke) où l’on espère retrouver notre équipe dans sa meilleure forme et ses supporters donnant de la voix pour l’encourager. »